samedi 23 février 2008

Le nouvel an chinois et les pétards...

Le nouvel an chinois est généralement l’occasion pour les chinois d’allumer un ou deux pétards, et si possible plus que le voisin.

Ainsi chaque année se livre une bataille féroce pour savoir qui a le plus de pétards et le plus gros pétard.

En résulte un boucan digne d’un bombardement durant toute la nuit.

Voici un aperçu :




Afin de fournir tout le monde en pétards et autres fusées, quelques semaines avant le nouvel an chinois, on voit fleurir dans la rue les étalages de pétards. Dans ces étalages (souvent une simple table en bois recouverte d’une nappe rouge sur laquelle s’entassent des kilos de feux d’artifice), on peut acheter d’énormes fusées, bien plus grosses que celles utilisées le 14 juillet dans les villages de province, et des « mitraillettes » de plusieurs milliers de pétards.(plein de pétards attachés les uns aux autres).

A noter que cette année, suite aux nombreux accidents ayant eu lieu les années précédentes, tous les stands devaient être équipés d’un extincteur. Mais comme les chinois sont économes tous ceux que j’ai vu n’étaient pas plus gros qu’une bouteille d’eau, et posés bien en évidence pour montrer que l’on respecte bien les règles.

1 commentaire:

Julia a dit…

On retrouve le même phénomène en Finlande pour le nouvel an (tous les 31 décembre) !
Nuit lumineuse, mais un rien bruillante c'est vrai :D